Vision Zéro DEKRA

Le terme « Vision Zero » revient souvent dans les descriptions qualitatives de la sécurité routière. Le concept est le suivant : tout le monde arrive à bon port, personne ne perd la vie. L’objectif est de réduire à zéro le nombre de personnes tuées sur les routes. Nous sommes globalement encore relativement loin d’atteindre cet objectif. Néanmoins, cette vision n’est pas une utopie. En Europe et ailleurs, de nombreuses villes ont d’ores et déjà atteint cet objectif au cours des dernières années.

Des données en attestant ont été traitées pour la première fois en 2014, lors de l’élaboration par DEKRA d’un rapport de sécurité routière portant sur le thème de la « mobilité urbaine ». Les chercheurs de DEKRA avaient alors analysé les statistiques d’accidents de 17 pays européens entre 2009 et 2012. Cette première évaluation avait démontré que des centaines de villes de plus de 50 000 habitants avaient déjà atteint l’objectif « zéro accident mortel » pendant au moins un an. Des succès du même ordre avaient également été remportés dans des grandes villes de plus de 100 000, voire de plus de 200 000 habitants.

Ces conclusions ont été publiées dans le rapport 2014 de DEKRA sur la sécurité routière, puis représentées sur cette carte interactive. D’autres données statistiques sont venues s’y ajouter depuis. Les statistiques sont régulièrement complétées par les données les plus récentes. De plus, de nombreux pays supplémentaires, pas seulement européens, sont désormais considérés : aux États-Unis et au Japon, certaines villes ont déjà atteint l’objectif « zéro accident mortel ». En proposant différents filtres, la carte interactive permet d’obtenir des résultats détaillés en fonction des années, des pays ou des villes de dimensions spécifiques.

Les chiffres montrent que globalement, la « Vision Zero » n’est pas une illusion mais un objectif réalisable dans les zones urbaines et que, dans de nombreuses villes, elle est déjà une réalité. Il est donc d’autant plus important de poursuivre les efforts, de s’appuyer sur l’expérience des villes qui ont atteint cet objectif et de continuer à améliorer la sécurité routière pour s’approcher toujours plus de cette vision et réduire le nombre de morts, mais aussi de blessés graves, sur les routes.